Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTUALITES 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site

Bilan annuel et permanence estivale

vendredi 7 juillet 2017

Cher-es collègues,

L’année scolaire 2016-2017 tire enfin à sa fin. Les PES viennent tout juste de connaître leur affectation, comme une partie des collègues "TR ZDA". Les livrets scolaires sont rendus, les classes en plein rangement, ... ça sent bon les vacances, bien méritées ! C’est également l’heure du bilan.

Au chapitre des nouveautés, nous retiendrons :
- la mise en place chaotique du LSU (malgré toutes les réserves qu’il suscite) et du carnet de suivi des apprentissages en maternelle qui sont les nouveaux outils de cette année.
- la réforme de l’évaluation des enseignants et la refonte de la grille indiciaire dans le cadre du PPCR (déroulement de carrière plus égalitaire, salaires revalorisés, évaluation remaniée : voir détail ici)

Le changement politique du printemps 2017 impacte directement nos écoles en ouvrant la possibilité d’un retour à la semaine de 4 jours, grandement plébiscité par les enseignants. Mais très peu d’écoles changeront dès la prochaine rentrée (elles seront informées de la décision de la DASEN vendredi 7 juillet au plus tard).

Le nouveau ministre, quant à lui, décide sans aucune concertation :

- la mise en place des "CP à 12" pour les REP+. Cela se fait sans création de postes mais avec un redéploiement des moyens existants et notamment des PDMQDC pénalisant les autres niveaux par des effectifs plus chargés et par la fin des interventions des maîtres surnuméraires.  Allons-nous vers la fin des PDMQDC, dispositif qui commence à faire ses preuves et qui est censé être en plein déploiement ? A noter que les CP à 12 avaient déjà été expérimentés, et les résultats peu probants n’avaient pas engendré leur reconduction et leur généralisation à l’ensemble des CP. La grève départementale du 27 juin a permis d’amplifier l’intervention du SNUipp-FSU en CAPD et en CTSD pour sauver les postes de PDMQDC de Bellegarde et de Miribel.

- le gel du point d’indice, "légitimé" à grand coup de matraquage médiatique par le bilan du mandat présidentiel précédent (qui a été qualifié "d’insincérité" par la Cour des Comptes). Pour mémoire, le gel précédent avait enfin été levé cette année ! Bien que l’augmentation soit toute relative, après une longue période de glaciation de 6 ans.

- la restauration du jour de carence, aborgé par le gouvernement précédent, alors qu’aucun effet sur le long terme n’a été démontré jusqu’à présent (lire cet article du café péda).

Des économies réalisées une fois n’est pas coutume sur le dos des fonctionnaires.

Cette année, dans l’Ain, les problèmes de mobilité demeurent. Les résultats des permutations informatisées (et des ineat - exeat), comme ceux du mouvement départemental ont été si faibles qu’ils laissent toujours plus de collègues dans des situations difficiles et que l’amertume est grandissante (des collègues se retrouvent année après année au 2nd mouvement et les titulaires sont quasi dans l’impossibilité de changer de poste) C’est un problème prégnant dont s’est emparé le SNUipp-FSU 01, contrairement à ce que pourrait laisser entendre l’administration ou d’autres organisations syndicales. Preuve en est notre 4 pages, "Analyses du Mouvement" diffusé dans les écoles avec notre bulletin en juin 2017. Dans ce 4 pages "spécial mouvement", nous vous présentons notre analyse de fond (qui dépasse les simples préjugés), dans le but de comprendre les raisons du blocage du mouvement départemental et les solutions que nous avançons (voir l’article suivant : ANALYSE du mouvement et propositions). Au SNUipp-FSU nous continuons de croire que ce n’est pas en divisant les collègues, mais au contraire en cherchant le rassemblement le plus large possible, que nous parviendrons à pousser l’administration à opter pour les changements nécessaires, car elle reste la seule et unique décisionnaire, responsable de fait de la situation. 

C’est donc une rentrée pleine de changements qui nous attend en septembre prochain. Le SNUipp-FSU continue de demander une remise à plat des obligations réglementaires de service, avec notamment la suppression des APC pour une reconnaissance de tout le travail invisible des enseignants en constante augmentation. Le SNUipp-FSU avec la FSU demande la révision du gel du point d’indice, la suppression du jour de carence et continue de demander la baisse des effectifs par classe. C’est la force du collectif, et donc le syndicat, qui nous permettra de peser dans les négociations futures.

Toute l’équipe du SNUipp-FSU de l’Ain vous souhaite d’ores et déjà de bonnes vacances estivales ! JPEG - 11.3 ko

Une permanence mail sera tenue jusqu’au 13 juillet et à partir du 16 aout.

Rejoignez-nous dès à présent, en adhérant pour l’année scolaire 2017-2018 : adhérer en ligne

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 01 46 boulevard de Brou 01000 - BOURG EN BRESSE
- Tel : 04 74 32 61 20
- Email : SNUipp01
- se syndiquer : Et pourquoi ne pas se syndiquer ?

https://www.facebook.com/snuipp.ain/

Présentation de l’équipe du SNUipp-FSU de l’Ain en cette année 2018 - 2019 :

JPEG - 315.5 ko

https://fsu.fr