Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE et Budget EN 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site

Carte scolaire 2019 : dotation départementale connue !

vendredi 11 janvier 2019

La répartition, académie par académie, des postes créés pour la rentrée 2019 avait été dévoilée par le ministère de l’Éducation nationale mi décembre, avec zéro moyen supplémentaire pour un bon tiers d’entre elles. De son côté, l’académie de Lyon s’était vue octroyer 175 postes. La répartition entre les 3 départements est aujourd’hui connue. Faites remonter vos chiffres en vue du Groupe de Travail du 25/01 et du CTSD du 31/01 afin que le SNUipp-FSU 01 puisse défendre votre école.

Afin de préparer au mieux les instances de carte scolaire et d’être en capacité de défendre toutes les situations de fermetures et d’ouvertures en toute équité et transparence, nous avons besoin des prévisions d’effectif pour votre école.

Même si vous pensez que votre école n’est pas concernée, transmettez nous vos effectifs. Plus nous aurons de prévisions d’effectif, plus notre vision de la carte scolaire sera fine.

Pour renseigner vos chiffres c’est ici : http://ecole.snuipp.fr/se-connecter ou via le lien envoyé fin décembre par le SNUipp-FSU 01.

Carte scolaire rentrée 2019 : La dotation de l’Ain toujours insuffisante, d’année en année… le combat continue !

La répartition des 175 postes prévue pour l’académie de Lyon nous est parvenue :

Département Dotation
Ain 10
Loire 25
Rhône 138,5
TOTAL 173,5
création de poste IEN de circo 1,5

Dans la continuité du plan de rattrapage lancé par le SNUipp-FSU il y a quelques années, en prenant en compte la hausse démographique du département et en n’appliquant que les directives ministérielles (dédoublement de classe...), ces 10 postes sont une nouvelle fois bien insuffisants !

Pour le SNUipp-FSU 01, ce serait bien plus de postes qu’il faudrait pour engager une baisse des seuils nécessaire pour améliorer les conditions de travail des enseignants et d’apprentissage des élèves.

Au vue de cette situation alarmante, le SNUipp-FSU de l’Ain abordera lors du prochain Groupe de Travail du 25 janvier les urgences suivantes :

- les seuils d’ouverture et de fermeture,
- la carte des RASED,
- la fin progressive des écoles à double dispositifs (UPE2A, ULIS),
- la carte scolaire des classes dédoublées,
- la mise en œuvre de la priorité départementale concernant les EBEP (élèves à besoin particuliers).
- l’avenir des PDMQDC hors REP/REP+

****************** La répartition, académie par académie, des postes créés pour la rentrée 2019 a été dévoilée par le ministère de l’Éducation nationale mi décembre, avec zéro moyen supplémentaire pour un bon tiers d’entre elles. Les 2 325 "moyens d’enseignement" distribués ne permettront pas de remplir l’objectif de dédoublement des CE1 en REP et REP+, ainsi que celui de rendre la maternelle obligatoire à 3 ans. Deux dispositions qui à elles seules en consommeraient 5 000. Il faudra donc fermer ailleurs, où les conditions d’enseignement se dégraderont.

Une dotation positive de 2 325 postes, avec une légère baisse des effectifs élèves, il pourrait y avoir de quoi être satisfait. Et pourtant non… Derrière l’apparence des chiffres bruts, se cache une tout autre réalité. Comme par exemple le fait qu’il en faudra déjà 4 000 pour achever le dédoublement des classes de CE1 dans les REP+ et l’effectuer dans les REP. Il en faudra 1 000 de plus pour mettre en œuvre la décision de rendre la maternelle obligatoire à 3 ans. Autant de moyens qu’il faudra donc, comme l’an passé, trouver ailleurs. En finir définitivement avec le « Plus de maîtres » par exemple, fermer aussi dans le rural, en maternelle, tout en chargeant un peu plus les autres classes.

Introuvables cartes scolaires

Avec treize académies qui affichent un zéro pointé en termes de moyens supplémentaires, dans de très nombreux départements les dotations seront donc négatives et les cartes scolaires à venir s’annoncent redoutables…

Pour l’académie de Lyon, les 175 postes alloués sont un trompe l’oeil : à titre d’exemple, en 2018, 271 postes ont été attribués, dont 14 pour notre seul département !

Impossible donc d’abaisser les effectifs dans toutes les classes avec cette dotation. Car si le taux d’encadrement baisse ce n’est qu’un effet mécanique en lien avec les classes à 12 élèves en éducation prioritaire. En effet, la France compte toujours bien plus d’élèves par classe que la moyenne des pays de l’OCDE qui est à 21. 104 000 classes comptent même plus de 25 élèves.

Impossible également de couvrir tous les besoins en termes de remplacement, de Rased, de formation continue …

Académies Mesures de rentrée 2019
AIX-MARSEILLE 110
AMIENS 15
BESANÇON 0
BORDEAUX 94
CAEN 0
CLERMONT-FERRAND 0
CORSE 48
CRÉTEIL 502
DIJON 0
GRENOBLE 31
GUADELOUPE 0
GUYANE 150
LILLE 44
LIMOGES 0
LYON 175
MARTINIQUE 0
MONTPELLIER 49
NANCY-METZ 0
NANTES 0
NICE 38
ORLÉANS-TOURS 0
PARIS 40
POITIERS 0
REIMS 0
RENNES 0
RÉUNION 122
ROUEN 34
STRASBOURG 56
TOULOUSE 55
VERSAILLES 462
MAYOTTE 150
TOTAL 2175*

*Réserve : + 150 ETP (équivalents temps plein)
Pour une dotation totale de 2325 postes

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 01 46 boulevard de Brou 01000 - BOURG EN BRESSE
- Tel : 04 74 32 61 20
- Email : SNUipp01
- se syndiquer : Et pourquoi ne pas se syndiquer ?

https://www.facebook.com/snuipp.ain/

Présentation de l’équipe du SNUipp-FSU de l’Ain en cette année 2018 - 2019 :

JPEG - 315.5 ko

https://fsu.fr